Révisons nos classiques pour la Chandeleur

Chaque année, c’est pareil,  à peine les fêtes terminées qu’on attaque aussitôt l’épiphanie, et dans quelques jours, ce sera au tour de la Chandeleur ! C’est promis, après, à part Mardi Gras, on fera une petite pause, avant de ré-attaquer, parce que ça en fait des fêtes mine de rien et notre gourmandise est servie
On aime la Chandeleur pour partager un moment en famille et entre amis autour de crêpes et galettes. Certains choisiront la version classique en faisant sauter leur crêpe à la poêle tandis que d’autres préféreront jouer la convivialité et l’autonomie avec les appareils à multi-crêpes. L’avantage avec la multi-crêpes  party c’est qu’il vous suffit de préparer la pâte à crêpes et vos invités feront le reste ! Version pâte à crêpes neutre, sans sel, ni sucre ou version salées façon galette bretonne, il y en a pour tous les goûts. Rassurez-vous, même si on ne mange pas de la farine de sarrasin à tous les repas, mais on peut très bien s’en servir dans de nombreuses préparations comme du pain, des gâteaux ou des biscuits, et sachez que c’est une farine sans gluten. Les plus gourmands choisiront la version pâte à crêpe sucrée pour toute la soirée, pâtes à tartiner, confitures, fruits, bonbons et sauces sucrées en tous genre, vous aurez de quoi régaler une tribu de gourmands…
Alors, hâte d’être le 2 février non ?

Les secrets pour la St-Valentin réussie en cuisine !

La Saint-Valentin fournit un excellent prétexte pour se mettre derrière les fourneaux et tester de nouvelles recettes et de nouvelles pâtisseries. Oui, mais quoi préparer pour régaler l’être cher ? Pour vous aider, nous vous proposons un menu complet composé d’entrée, plat et dessert : votre repas en amoureux sera un véritable succès !

Commencez le repas par du poisson. Vous pouvez poser sur la table une terrine de poisson préparée par vous-même, des rillettes de thon ou carrément deux petits tartares individuels. Avez-vous déjà testé un tartare de saumon par exemple ? C’est frais, léger et super parfumé si vous l’assaisonnez avec du citron et de l’aneth. En plus, c’est une entrée vraiment à la portée de tout le monde.

Comme plat principal, vous pouvez vous tourner vers de la viande. On évitera les viandes frites ou les sauces trop élaborées qui pèsent lourd sur l’estomac (vous ne voulez pas vous retrouver avec une crise de foie le soir du 14 février, non ?). Mettez plutôt à l’honneur des viandes riches en goût mais pas trop grasses comme l’agneau ou le sanglier. Il y a aussi moyen de se faire plaisir avec du magret de canard. C’est délicieux et on peut le préparer de mille façons différentes. Si le canard à l’orange reste une valeur sûre, vous pouvez aussi miser sur d’autres accompagnements comme les airelles ou les girolles. Choisissez avec soin votre garniture : pourquoi pas des légumes rôtis ou un gratin d’épinards ?

Nous en arrivons ainsi à la case dessert (à vous de voir si vous comptez avant proposer du fromage à votre tendre moitié). Vous avez carte blanche : des mousses au chocolat aromatisées au piment d’Espelette aux salades de fruits au gingembre, la liste est très longue et doit être adaptée à vos goûts personnels. Si vous manquez d’idées, vous pouvez toujours vous rabattre sur un simple fondant au chocolat. Comme c’est la Saint-Valentin, on vous suggère de le faire cuire dans un moule en forme de cœur mais il est parfaitement possible de le servir dans n’importe quel autre récipient. Votre gâteau d’amour est prêt.

D’ailleurs, certains fondants au chocolat se préparent au micro-ondes : et si vous faisiez un super mug cake de Saint-Valentin en mettant la pâte à gâteau dans un mug décoré avec un petit Cupidon ?

Quelques mots sur la Saint-Valentin

La Saint-Valentin est une fête héritée des Lupercales romaines. Il s’agissait de festivités au cours desquelles on célébrait le dieu Faunus. Elles avaient lieu tous les ans au milieu du mois de février et n’est que plus tard (en 494 ap J.C)que le Pape Gélase interdit cette fête païenne pour y substituer une fête axée autour de Saint Valentin, figure désignée depuis comme le saint patron des amoureux.

Voilà pourquoi tant de personnes aujourd’hui décident de faire quelque chose avec leur tendre moitié le 14 février. Si vous avez besoin d’un menu de Saint-Valentin facile, on vous aide !

Vous pouvez commencer par prendre un petit déjeuner au lit : gaufres, pancakes, un bon jus d’oranges pressées et, pourquoi pas, de la pâte à tartiner maison. Bref, commencez la journée en vous faisant plaisir !

Poursuivez ensuite en allant faire une sortie en amoureux : au lac, en montagne, dans un musée … à vous de voir.

Le soir, vous pouvez toujours vous arranger pour faire un dîner romantique dans un restaurant (un conseil : réservez avant !) mais on vous suggère de saisir l’occasion pour vous lancer dans des recettes de cuisine pour la Saint-Valentin. Pourquoi ne pas tester des plats à base d’ingrédients aphrodisiaques comme le gingembre, le chocolat ou encore le piment ? Bien entendu, pour l’occasion, on laisse tomber le régime : faites-vous donc plaisir en préparant un beau gâteau d’amour pour votre partenaire ! C’est aussi le moment de sortir votre moule en forme de cœur du placard et n’oubliez pas de servir votre dessert avec un cocktail ou une belle coupe de vin effervescent. Vous n’aimez pas l’alcool ? Préparez deux tasses de chocolat à l’ancienne bien onctueux, alors !

 

Mes desserts préférés

On aime bien finir un repas sur une note sucrée : une part de gâteau, un petit biscuit, un bonbon… Vous êtes au régime et vous fuyez les desserts comme la peste ? Pas de problème, tournez-vous vers les recettes à base de fruits.

Rassurez-vous : nous n’allons pas vous proposer des salades de fruits toutes fades (surtout qu’il existe des salades de fruits succulentes !). Au contraire, nous vous suggérons de préparer des fruits rôtis (comme des brochettes d’ananas) ou des poires au vin : vous aurez une fin de repas raffinée et ultra parfumée. Avez-vous déjà eu l’occasion de goûter à un carpaccio de fruits, sinon ? Il suffit de couper les fruits de votre choix (fraises, mangues, oranges, ananas) en lamelles très fines et de les arroser ensuite de jus de citron ou de sirop.

Avec les fruits, on peut aussi préparer de véritables gâteaux. Si la tarte aux fraises était préparée par maman ou par mamie quand nous étions petits, maintenant que l’on est grand, nous préparons ce dessert nous-mêmes  pour nos propres enfants. Si vous avez la flemme d’allumer le four, vous pouvez aussi vous lancer dans la réalisation de recettes qui ne nécessitent pas de cuisson comme la charlotte aux fraises ou devrait-on dire les charlottes. Certes, avoir la force de volonté nécessaire pour attendre plusieurs heures que le dessert repose au frigo n’est pas toujours évident… mais quand vous démoulerez votre charlotte, votre patience sera récompensée.

Enfin, dans la série des gâteaux d’enfance à base de fruits, il y a aussi les clafoutis et les flognardes. Si le clafoutis traditionnel est à base de cerises, rien ne vous empêche d’adapter la recette en fonction des fruits que vous avez sous la main : melon, fraises, pêches, prunes, rhubarbe en compote…. Les possibilités sont infinies et on se régale à chaque fois ! En accompagnement, on privilégiera un thé au goût assez neutre pour ne pas masquer le goût des fruits.

St-Valentin sucrée

Ça va bientôt être la Saint-Valentin! Alors, est-ce que vous avez déjà réfléchi au menu pour la soirée romantique que vous allez passer avec votre chéri ? Il est certes toujours possible d’aller au restaurant et de s’échanger une boîte de chocolats… mais pour tous ceux qui ont envie de chouchouter personnellement l’élu(e) de son cœur, sachez qu’il existe toute une série de plats et de desserts pour la Saint-Valentin.

En effet, ce ne sont certes pas les recettes de pâtisseries pour l’occasion qui manquent. Une des choses les plus simples consiste à préparer des gâteaux en utilisant des moules aux formes emblématiques comme le cœur : même votre simple gâteau aux pommes se transformera en un dessert plus que parfait pour un 14 février !

La Saint-Valentin fournit aussi un excellent prétexte pour tester des recettes dites « aphrodisiaques ». On en profite donc pour préparer des mousses au chocolat bien pimentées ou pour ajouter un peu de gingembre dans les cocktails qu’on va proposer au moment de l’apéro. Ne complexez donc pas si vous vous retrouvez à proposer un gâteau facile à votre douce moitié – d’autant plus qu’il vaut sans doute mieux éviter les desserts trop lourds et élaborés… pour ne pas vous gâcher le reste de la soirée.

N’oubliez pas aussi de penser au décor de table et à tous ces petits riens qui font la différence. On prend une belle nappe rouge, on met de jolies serviettes (en tissu ou en papier, c’est vous qui voyez) et on sort les bougies !

Qu’allez-vous manger pour le réveillon ? Savez-vous déjà quelles recettes de fêtes préparer ?

Commençons à réfléchir aux hors d’œuvres : bouchées à la reine, petits canapés, bâtonnets de concombre et de carotte avec du tzatziki… La liste est longue ! Cependant, comme c’est Noël, vous allez sans doute avoir envie de proposer du foie gras à vos invités. Saviez-vous qu’il existe plus d’une recette de foie gras ? Ainsi il est parfaitement possible de réaliser sa propre version à la maison en choisissant le type de poivre que l’on préfère ou en dosant les épices en fonction de ses goûts.

Pour le plat principal, si vous avez envie de changer de la dinde traditionnelle, vous pouvez proposer d’autres types de volailles à vos invités. Il est parfaitement possible de faire cuire une pintade au four, par exemple. Pour donner un bon petit goût à sa chair, vous pouvez la farcir avec des pommes ou bien des marrons. Pensez aussi  à mettre sur la table une petite sauce au moment de servir !

Le magret de canard aussi peut s’avérer une idée bien sympathique pour le réveillon. Pour le déguster dans les règles de l’art, il faut bien surveiller sa cuisson : le but est de réussir à faire fondre la graisse présente dans sa peau pour la rendre consommable. Vous obtiendrez alors un magret à la peau bien croustillante.

Sur la table de Noël, le poisson aussi trouve sa place. Le saumon au four, par exemple, est un plat de fêtes très fin qui ne pèsera pas lourd sur votre estomac. Comme c’est Noël, choisissez un grand poisson chez votre poissonnier plutôt que les pavés individuels surgelés du supermarché.

Et pour le dessert ? A côté des bûches et des autres gâteaux de Noël, une place doit être faite aux petites douceurs comme les truffes. Si vous les préparez vous-mêmes, vous aurez le choix entre les faire au chocolat noir ou bien au chocolat blanc avec une touche de noix de coco. Vous en avez marre du chocolat ? Profitez-en pour réaliser du pain d’épices maison : il existe une infinité de versions, chacune mettant l’accent sur une épice différente. Pour plus de gourmandise, recouvrez votre pain d’épices avec un glaçage et servez- le avec un peu de marmelade d’orange ou d’abricot.

Noël, menu express !

Durant les fêtes de fin d’année, le temps que l’on passe aux fourneaux se compterait presque en journées, alors même quand on adore cuisiner, parfois ça peut devenir un fardeau et on aimerait y passer le moins de temps possible… 750 Grammes vous donne la solution avec ce menu express, prêt en une heure, top chrono !

En 15 minutes, chronomètre en main, la salade d’endive au saumon fumé est prête. Mélangez dans un bol des œufs durs écrasés, de la crème liquide, du saumon fumé découpé en fines lamelles, une pomme coupées en petits dés, du jus de citron et de l’huile d’olive. Détachez chaque feuille d’endive et disposez-en trois ou quatre sur chaque assiette. Sur chaque feuille d’endive, déposez un petit tas du mélange au saumon. Dégustez frais !
Trente minutes pour le plat de résistance, on ne peut pas faire mieux. Dans une cocotte, faites revenir des blancs de poireaux préalablement découpés et blanchis dans une casserole d’eau salée bouillante. Ajoutez le riz. Dès que celui-ci est transparent, versez-y du bouillon de volaille, une pincée de noix de muscade, du poivre et un bouquet garni. Portez le tout à ébullition avant de faire cuire le tout à feu très doux jusqu’à absorption complète du bouillon. Une minute avant la fin de la cuisson, ajoutez les petits pois. Faites revenir le foie gras fariné, salé et poivré, coupés en dés, pendant 3 minutes.
Plus que quinze minutes avant l’arrivée des invités ? Vous avez tout juste le temps de préparer votre dessert : une neige de Framboises. Léger et frais, c’est le dessert parfait après un bon repas. Fouettez de la crème liquide et incorporez du fromage blanc. Egouttez vos framboises et ajoutez-les au mélange tout en en réservant quelques-unes pour la décoration. Montez les blancs d’œufs en neige avant de les ajouter à leur tour. Versez le tout dans des coupes et mettez au frais.
Votre menu de Noël est prêt en une heure, fini les matinées ou les après-midi passées aux fourneaux !

Vous souhaitez un repas plus traditionnel mais tout de même rapide ?
Voici quelques autres idées. Commencez par servir de belles tranches de terrine de foie gras. Vous pouvez les accompagner par de belles tranches de brioches toastés et d’une confiture de cerises noires. Si vous optez pour une entrée chaude, un vol au vent aux crustacés sera une valeur sûre.
Pendant ce temps, mettez votre magret de canard dans une poêle. 30 minutes sur la première face pour faire fondre toute la graisse. 10 minutes sur l’autre et le tour est joué. Ce magret de canard peut également se faire au four, à basse température. Il pourra être servi de pommes de terre sarladaises.
En dessert, pensez au pain d’épices perdu. La recette est la même que le pain ou la brioche. Accompagné d’une glace vanille aux éclats de truffes au chocolat, ce pain d’épices sera le bonheur des petits et des grands gourmands.

 

Pour bien démarrer votre réveillon

Pour bien démarrer votre réveillon de Noël car nous savons qu’entre préparatifs, course aux cadeaux et repas de famille, l’organisation du réveillon peut vite tourner au marathon !
Comme Noël est souvent une affaire de tradition, si nous commencions par parler du fameux foie-gras ? Qu’il soit cru, mi cuit ou cuit, chacun peut trouver la recette de foie gras qui le transformera en une entrée de Noël parfaite. Optez pour la version foie gras chaud, avec le tournedos Rossini ou de petits bonbons de foie gras avec des feuilles de brick pour l’apéro… Si vous n’êtes pas très foie gras, pensez au classique vol au vent, qui peut s’avérer simple mais toujours très bon.

Sinon, on opte pour une version repas de la mer avec des huîtres, du homard, un tartare de saumon maison ou des gambas…Et si vous êtes plutôt classique, restons sur des valeurs sures avec la dinde ou le chapon et pour changer, pourquoi pas du magret de canard.

Mais ne vous stressez pas trop, l’importance est de passer un bon moment en famille, n’est-ce pas ?

Desserts de Noël

Après un repas copieux, il est difficile de choisir le dessert. Pourtant, le dessert de Noël compte aussi bien que l’entrée et le plat principal. Certains le veulent léger et mousseux, d’autres le préfèrent bien chocolaté et moelleux. Pour vous aider à trouver le dessert idéal, quelques idées de desserts de Noël vous sont proposées.
La tradition veut qu’on serve de la bûche à Noël. Votre famille va se régaler avec les multiples déclinaisons comme la bûche aux marrons, au chocolat, aux fruits exotiques, à la menthe et au thé ou encore la bûche rhum-vanille. Si vous êtes créative, n’hésitez pas à revisiter les recettes traditionnelles pour faire découvrir à votre famille de nouvelles saveurs.
Adepte du changement et de l’innovation culinaire ? Servez des desserts de Noël originaux, qui s’écartent un peu des traditions. Pour un dessert raffiné, découvrez des recettes telles que les pêches rôties et glace à la verveine, les ganaches au chocolat, les bouchées aux noisettes, le pain d’épices en forme de sapin de Noël, les truffes au chocolat ou encore les recettes à la clémentine. Les tartelettes sont aussi appréciées en cette période festive. Souvent, on adapte le dessert au plat principal, alors à vous de voir les recettes qui se marient bien avec votre menu de Noël.

Vous pouvez également innover en proposant une trilogie de verrines sucrées à vos convives. Vous les remplirez avec des bûches de Noël montées en verrines, des bavarois aux saveurs automnales (orange, chocolat, marron…) recouverts d’un crumble des petits biscuits de Noël, …

A vous de jouer !

Classiques pour l’Épiphanie

L’Épiphanie, cette année est prévue le mardi 6 janvier 2015, une occasion de craquer pour une galette des rois, quelques jours après les fêtes… Mais promis, après, à part la chandeleur, on ne devrait pas célébrer de grandes fêtes pour se régaler (et heureusement, car la ligne ne va plus suivre ^^). Cette année, vous pourriez peut-être envisager de faire votre galette des rois maison, vous ne croyez pas ? La version classique avec la galette à la frangipane ou la version à la crème d’amandes. Mais rien ne vous empêche de vous lancer  dans  la confection de galettes plus originales et qui changent. La galette des rois aux pommes, qui reste tout de même un classique, mais si vous voulez vraiment la jouer original, optez pour la galette miel, poires et amandes, la galette au thé matcha ou encore la version crumble, la galette franc-comtoise… Et pour les accros au choco, une bonne galette des rois au chocolat fera l’affaire. Alors cette année, qui sera élu roi à la maison ? Même si vous n’avez pas la fève, vous le serez le roi si vous la préparer maison…