Qu’allez-vous manger pour le réveillon ? Savez-vous déjà quelles recettes de fêtes préparer ?

Commençons à réfléchir aux hors d’œuvres : bouchées à la reine, petits canapés, bâtonnets de concombre et de carotte avec du tzatziki… La liste est longue ! Cependant, comme c’est Noël, vous allez sans doute avoir envie de proposer du foie gras à vos invités. Saviez-vous qu’il existe plus d’une recette de foie gras ? Ainsi il est parfaitement possible de réaliser sa propre version à la maison en choisissant le type de poivre que l’on préfère ou en dosant les épices en fonction de ses goûts.

Pour le plat principal, si vous avez envie de changer de la dinde traditionnelle, vous pouvez proposer d’autres types de volailles à vos invités. Il est parfaitement possible de faire cuire une pintade au four, par exemple. Pour donner un bon petit goût à sa chair, vous pouvez la farcir avec des pommes ou bien des marrons. Pensez aussi  à mettre sur la table une petite sauce au moment de servir !

Le magret de canard aussi peut s’avérer une idée bien sympathique pour le réveillon. Pour le déguster dans les règles de l’art, il faut bien surveiller sa cuisson : le but est de réussir à faire fondre la graisse présente dans sa peau pour la rendre consommable. Vous obtiendrez alors un magret à la peau bien croustillante.

Sur la table de Noël, le poisson aussi trouve sa place. Le saumon au four, par exemple, est un plat de fêtes très fin qui ne pèsera pas lourd sur votre estomac. Comme c’est Noël, choisissez un grand poisson chez votre poissonnier plutôt que les pavés individuels surgelés du supermarché.

Et pour le dessert ? A côté des bûches et des autres gâteaux de Noël, une place doit être faite aux petites douceurs comme les truffes. Si vous les préparez vous-mêmes, vous aurez le choix entre les faire au chocolat noir ou bien au chocolat blanc avec une touche de noix de coco. Vous en avez marre du chocolat ? Profitez-en pour réaliser du pain d’épices maison : il existe une infinité de versions, chacune mettant l’accent sur une épice différente. Pour plus de gourmandise, recouvrez votre pain d’épices avec un glaçage et servez- le avec un peu de marmelade d’orange ou d’abricot.

Noël, menu express !

Durant les fêtes de fin d’année, le temps que l’on passe aux fourneaux se compterait presque en journées, alors même quand on adore cuisiner, parfois ça peut devenir un fardeau et on aimerait y passer le moins de temps possible… 750 Grammes vous donne la solution avec ce menu express, prêt en une heure, top chrono !

En 15 minutes, chronomètre en main, la salade d’endive au saumon fumé est prête. Mélangez dans un bol des œufs durs écrasés, de la crème liquide, du saumon fumé découpé en fines lamelles, une pomme coupées en petits dés, du jus de citron et de l’huile d’olive. Détachez chaque feuille d’endive et disposez-en trois ou quatre sur chaque assiette. Sur chaque feuille d’endive, déposez un petit tas du mélange au saumon. Dégustez frais !
Trente minutes pour le plat de résistance, on ne peut pas faire mieux. Dans une cocotte, faites revenir des blancs de poireaux préalablement découpés et blanchis dans une casserole d’eau salée bouillante. Ajoutez le riz. Dès que celui-ci est transparent, versez-y du bouillon de volaille, une pincée de noix de muscade, du poivre et un bouquet garni. Portez le tout à ébullition avant de faire cuire le tout à feu très doux jusqu’à absorption complète du bouillon. Une minute avant la fin de la cuisson, ajoutez les petits pois. Faites revenir le foie gras fariné, salé et poivré, coupés en dés, pendant 3 minutes.
Plus que quinze minutes avant l’arrivée des invités ? Vous avez tout juste le temps de préparer votre dessert : une neige de Framboises. Léger et frais, c’est le dessert parfait après un bon repas. Fouettez de la crème liquide et incorporez du fromage blanc. Egouttez vos framboises et ajoutez-les au mélange tout en en réservant quelques-unes pour la décoration. Montez les blancs d’œufs en neige avant de les ajouter à leur tour. Versez le tout dans des coupes et mettez au frais.
Votre menu de Noël est prêt en une heure, fini les matinées ou les après-midi passées aux fourneaux !

Vous souhaitez un repas plus traditionnel mais tout de même rapide ?
Voici quelques autres idées. Commencez par servir de belles tranches de terrine de foie gras. Vous pouvez les accompagner par de belles tranches de brioches toastés et d’une confiture de cerises noires. Si vous optez pour une entrée chaude, un vol au vent aux crustacés sera une valeur sûre.
Pendant ce temps, mettez votre magret de canard dans une poêle. 30 minutes sur la première face pour faire fondre toute la graisse. 10 minutes sur l’autre et le tour est joué. Ce magret de canard peut également se faire au four, à basse température. Il pourra être servi de pommes de terre sarladaises.
En dessert, pensez au pain d’épices perdu. La recette est la même que le pain ou la brioche. Accompagné d’une glace vanille aux éclats de truffes au chocolat, ce pain d’épices sera le bonheur des petits et des grands gourmands.

 

Pour bien démarrer votre réveillon

Pour bien démarrer votre réveillon de Noël car nous savons qu’entre préparatifs, course aux cadeaux et repas de famille, l’organisation du réveillon peut vite tourner au marathon !
Comme Noël est souvent une affaire de tradition, si nous commencions par parler du fameux foie-gras ? Qu’il soit cru, mi cuit ou cuit, chacun peut trouver la recette de foie gras qui le transformera en une entrée de Noël parfaite. Optez pour la version foie gras chaud, avec le tournedos Rossini ou de petits bonbons de foie gras avec des feuilles de brick pour l’apéro… Si vous n’êtes pas très foie gras, pensez au classique vol au vent, qui peut s’avérer simple mais toujours très bon.

Sinon, on opte pour une version repas de la mer avec des huîtres, du homard, un tartare de saumon maison ou des gambas…Et si vous êtes plutôt classique, restons sur des valeurs sures avec la dinde ou le chapon et pour changer, pourquoi pas du magret de canard.

Mais ne vous stressez pas trop, l’importance est de passer un bon moment en famille, n’est-ce pas ?

Desserts de Noël

Après un repas copieux, il est difficile de choisir le dessert. Pourtant, le dessert de Noël compte aussi bien que l’entrée et le plat principal. Certains le veulent léger et mousseux, d’autres le préfèrent bien chocolaté et moelleux. Pour vous aider à trouver le dessert idéal, quelques idées de desserts de Noël vous sont proposées.
La tradition veut qu’on serve de la bûche à Noël. Votre famille va se régaler avec les multiples déclinaisons comme la bûche aux marrons, au chocolat, aux fruits exotiques, à la menthe et au thé ou encore la bûche rhum-vanille. Si vous êtes créative, n’hésitez pas à revisiter les recettes traditionnelles pour faire découvrir à votre famille de nouvelles saveurs.
Adepte du changement et de l’innovation culinaire ? Servez des desserts de Noël originaux, qui s’écartent un peu des traditions. Pour un dessert raffiné, découvrez des recettes telles que les pêches rôties et glace à la verveine, les ganaches au chocolat, les bouchées aux noisettes, le pain d’épices en forme de sapin de Noël, les truffes au chocolat ou encore les recettes à la clémentine. Les tartelettes sont aussi appréciées en cette période festive. Souvent, on adapte le dessert au plat principal, alors à vous de voir les recettes qui se marient bien avec votre menu de Noël.

Vous pouvez également innover en proposant une trilogie de verrines sucrées à vos convives. Vous les remplirez avec des bûches de Noël montées en verrines, des bavarois aux saveurs automnales (orange, chocolat, marron…) recouverts d’un crumble des petits biscuits de Noël, …

A vous de jouer !

Classiques pour l’Épiphanie

L’Épiphanie, cette année est prévue le mardi 6 janvier 2015, une occasion de craquer pour une galette des rois, quelques jours après les fêtes… Mais promis, après, à part la chandeleur, on ne devrait pas célébrer de grandes fêtes pour se régaler (et heureusement, car la ligne ne va plus suivre ^^). Cette année, vous pourriez peut-être envisager de faire votre galette des rois maison, vous ne croyez pas ? La version classique avec la galette à la frangipane ou la version à la crème d’amandes. Mais rien ne vous empêche de vous lancer  dans  la confection de galettes plus originales et qui changent. La galette des rois aux pommes, qui reste tout de même un classique, mais si vous voulez vraiment la jouer original, optez pour la galette miel, poires et amandes, la galette au thé matcha ou encore la version crumble, la galette franc-comtoise… Et pour les accros au choco, une bonne galette des rois au chocolat fera l’affaire. Alors cette année, qui sera élu roi à la maison ? Même si vous n’avez pas la fève, vous le serez le roi si vous la préparer maison…

La cuisine de la mer version fête

Ça y est : nous sommes en décembre et le compte à rebours avant Noël a commencé. Il faut donc commencer à réfléchir au réveillon et notamment aux entrées à proposer à vos invités. Certes, le foie gras ou les autres terrines restent toujours une super idée pour les hors d’œuvres mais il ne faudrait pas oublier les autres grands protagonistes des repas de fêtes : les fruits de la mer, les crustacées et les poissons nobles comme la carpe.
Pensez aux Saint-Jacques, par exemple. On n’en mange pas très souvent au cours de l’année à cause de leur prix qui n’est pas négligeable… Mais au moment de Noël, on se concède avec plaisir ce petit luxe. A vous de voir comment vous préférer les servir :
- Si vous avez prévu un réveillon avec plusieurs plats, le mieux est de les proposer en simple entrée, légèrement gratinée. Avec ça, vous êtes sûrs de bien commencer votre repas.
- Si vous préférer miser sur peu de plats, mais très raffinés, vous pouvez mettre des noix de Saint-Jacques dans vos risotto, vos pâtes, vos quiches…
Avec les crustacées aussi, il y a bien moyen de se faire plaisir. De plus, il y en a de tous les formats et pour tous les goûts. Les gambas, par exemple, sont super versatiles : vous pouvez vous en servir pour créer de super verrines, pour garnir un plat de linguine ou encore les cuisiner. Et que dire des gambas flambées ? Avez-vous déjà testé ? C’est délicieux.
Appartenant à la même famille, mais légèrement plus grosses, on peut encore citer les langoustines. Pour une présentation optimale, servez-les entières c’est-à-dire non décortiquées. Vous pouvez même en poser seulement 3 ou 4 pour décorer les plats que vous posez au centre de la table. Ça fera très chic.
Enfin, si vraiment vous avez prévu d’épater tout le monde, vous pouvez mettre le paquet en proposant du homard. Dans ce cas-là, par contre, il faudra jouer le jeu jusqu’au bout, ce qui signifie sortir le plat en argent pour un max d’effet. Dans le fond, on n’a pas l’occasion de sortir l’argenterie tous les jours… alors pour une fois qu’on a un bon prétexte, on ne va pas se priver !

Douceurs sucrées pour la fin d’année !

Noël est l’une des raisons qui nous permet d’affronter l’hiver tout en ne perdant pas le sourire : heureusement qu’il y a les fêtes de fin d’année pour nous motiver !! Le mois de décembre, en effet, fournit de nombreuses occasions de se réunir en famille. Que ce soit pour un grand dîner ou pour un simple goûter accompagné d’un beau bol de chocolat chaud, il y a toujours une bonne raison de manger plein de douceurs.
Parmi les desserts de Noël, on trouve toutes sortes de gâteaux. Il y a tout d’abord ceux qui font une large place au cacao. Les truffes au chocolat en sont un excellent exemple. Vous pouvez les réaliser maison en version classique mais sachez qu’il y aussi moyen de réaliser des truffes au chocolat blanc façon Raffaello. De plus leur couleur blanche vous rappellera celle de la neige.
Les biscuits de Noël font aussi partie des douceurs de Noël. Pour les réaliser, le mieux est de s’armer d’emporte-pièces originaux. Les formes de cœur ou d’étoile marcheront toujours mais, pour l’occasion, vous pouvez essayer de vous procurer des emporte-pièces qui fassent plus « Noël » : en forme de renne, de sapin ou de bonhomme en pain d’épices, par exemple.
Le pain d’épices, parlons-en justement. Si vous aimez les gros pains qui se partagent, vous pouvez versez votre pâte dans un moule à cake. Cependant, il est tout à fait possible de réaliser de petits pains d’épices en version individuelle. Si vous êtes d’humeur, vous pouvez encore les fourrer avec de la confiture d’orange ou d’abricot et les recouvrir d’un glaçage au chocolat… yummy !
Probablement que le dessert le plus emblématique des fêtes de fin d’année reste la bûche de Noël. Si vous aimez les traditions, vous la choisirez au chocolat, au café ou à la noisette afin que la couleur brune de la ganache rappelle au mieux celle du bois d’une vraie bûche. Vous aimez sortir des sentiers battus ? Préparez alors votre propre bûche avec les ingrédients que vous préferez : Grand Marnier, citron, pralines roses, cranberries, pomme…
Il se pourrait aussi que vous en ayez un peu marre des grosses ripailles et que vous soyez donc à la recherche d’un dessert de Noël léger. Dans ce cas, les mousses et les verrines sucrées sont ce qu’il vous faut. En général, elles se préparent très vite et on les déguste avec une simple cuillère. Pour une verrine réussie, le mieux est de ne marier que 2 saveurs (3 au grand maximum). Pensez-aussi à jouer sur les textures en ajoutant, par exemple, un speculoos émietté juste au moment de servir la crème.

Cuisinons la tradition de notre terroir

Quand l’hiver s’est bel et bien installé, quoi de plus réconfortant que les plats que grand-mère nous préparait le dimanche lors des repas en famille ? Pas trop gras et pourtant tellement savoureux… Parmi ces classiques de l’hiver que tout le monde adore, découvrez nos recettes préférées !
Commençons par les plats à enfourner :
Les tomates farcies, qui ne les connaît pas ? Quelques grosses tomates que l’on évide à la cuillère, de la viande hachée, un peu de chair à saucisse, de l’ail, des oignons et du poivre. Vous agrémentez le tout des herbes de votre choix, thym, romarin, ou avec un peu d’épices comme le curry ou du 5 épices… et le tour est joué !
Les traditionnelles endives au jambon : du jambon blanc, de belles endives, beaucoup de fromage et du beurre, du lait, de la farine, des noix de muscade et du poivre… Rien de plus simple. Petite astuce pour atténuer l’amertume des endives que vos enfants risquent de ne pas apprécier, retirez la pointe frisée de l’endive qui concentre cet amertume.
Le gratin dauphinois… Finalement, il y a plus facile que les endives au jambon. Quelques kilos de pommes de terre, de la crème, du beurre et de l’ail. Nous tenons à préciser que des variantes de ce gratin existent (ce qui n’est pas étonnant vu la simplicité du plat), notamment celle avec du fromage, que l’on appelle gratin savoyard !

Passons aux plats mijotés…
Le typique bœuf bourguignon, que l’on commence à préparer la veille de la dégustation. La viande doit mariner entre 3 et 12h. Cette préparation prend une trentaine de minutes, quand la cuisson nécessite près de 3h. Mais ne soyez pas découragée, le jeu en vaut la chandelle !
La blanquette de veau nécessite 45 minutes de préparation et 2h de cuisson pour une viande bien moelleuse, mais comme le bœuf bourguignon, on peut vous assurer que vous ne serez pas déçue par le résultat !

Enfin, nous avons notre dernier plat, mais pas des moindres, les pâtes à la carbonara. Les vraies recettes des pâtes à la carbonara sont sans crème, eh oui ! Elles sont en fait à base d’œufs et de lardons uniquement, et du parmesan évidemment ! Mais on a pris l’habitude de remplacer les œufs par de la crème, voire d’utiliser les deux. En tout cas, avec ou sans crème, nous on adore !

Envie de champignons ? Vous avez raison, ils sont en avance cette année et c’est la pleine saison ! A vous les chanterelles, les girolles et les pieds de mouton, il ne vous reste plus qu’à trouver comment les cuisiner en guise d’entrées automnales.
Les gibiers sont aussi de la partie, les champignons sont parfaits pour accompagner votre viande. Une délicieuse sauce aux cèpes pour accompagner une daube de sanglier, c’est le pied ! Et si vous n’aimez pas le gibier ou que l’envie n’y est pas, pas de panique, les champignons se marient dans de nombreuses recettes, pour apporter de la saveur à vos plats : blanquette, quiche au jambon et auw champignons ou encore ficelle picarde.
En automne, la cuisine est riche en champignons mais pas que, n’oubliez pas de cuisiner les courges et les fruits de saison : Mangue, mûre et poire.
Admirez les feuilles changer de couleurs et cuisinez les produits de saison…

Repas de rentrée

Ça y est, c’est la fin des longs repas de famille autour d’une plancha jusqu’à la tombée de la nuit. Et oui, c’est la rentrée ! (du moins pour un grand nombre d’entre nous) Qui dit rentrée, dit beaucoup moins de temps pour préparer des petits plats et surtout pour les déguster.

Oubliez donc vos préparations digne d’un professionnel au four. Préférez les repas froid, pendant que le temps le permet encore, comme les salades de pâtes préparées la veille ou encore le traditionnel sandwich. Pour ce dernier, faites-vous plaisir : poulet, œuf, salade, tomate… Le faire soit même c’est la garantie du résultat à petit prix.

Si toutefois le froid vous refroidis, préparez des petits plats en grande quantité prêts à être réchauffés rapidement au four micro-ondes. Vous pourrez évidemment conserver plus longtemps vos préparations au congélateur et ainsi varier les recettes plus fréquemment.

Anticipez donc au maximum cette période difficile pour que les moments de pause soient synonymes de plaisir.